Retrouvez nos formations sur nos vidéos explicatives !

Catégories

Salons bio


Certifications et labels écologiques

Coton bio et commerce équitable  

Aujourd'hui la toxicité des vêtements du commence conventionnel commence à être de plus en plus connue et diffusée par les médias, grâce aux ONG internationaux. Notamment au travers de reportages sur la composition des cosmétiques, produits bébé ou d'entretien ou les teintures chimiques contenant des métaux lourds (type chrome) et autres perturbateurs endocriniens (type phénol ou phtalate), présents parfois en grandes quantités.



Ce qu'on sait moins c'est que ceux-ci polluent autant l'agriculture des pays producteurs de cotons et autres fibres textiles (eaux polluées, terres cultivables infectées), que notre propre environnement (boues contaminées de nos stations d'épuration répendues dans les champs, nappes phréatiques polluées) et créent ensuite diverses maladies graves, ici comme ailleurs : maladies respiratoires, digestives, cutanées, allergies, démangeaisons, puis cancers ; mais aussi infertilités, impuissances ou fausses couches, etc. Ceci peut toucher autant les travailleurs étrangers et vendeurs français de textiles ou de vêtements qui manipulent ces matières premières ou vêtements toxiques à longueur de journée, que le consommateur langda qui les respirent et portent quotidiennement sur la peau, ainsi que les bébés qui, en plus, les mâchouillent... 

 

filage_coton_bio

A côté de cela, on nous demande à nous, entreprise française, d'apporter le maximum de garantis "de sécurité et respect de l'environnement" à nos clients avec des labels certes reconnus au niveau internationale mais aussi beaucoup plus chers en France et difficiles à obtenir que le simple OEKO TEX - standard 100 (juste teintures sans métaux lourds). Alors que les certification de GOTS (EKO pour les teintures), FAIRTRADE FLO et autres (pour le commerce équitable), ou encore la certification française NF-EN (pour les porte-bébés souples) sont beaucoup plus exigentes et donc sélectives (voir sur http://www.infolabel.be/).


Mais, est-ce bien équitable de laisser importer et vendre en France des articles bon marchés, pollués et toxiques venus dont ne sait où exactement, alors que nous nous employons ici à otenir des labels écologiques de qualité et à vérifier également le sérieux d'une filière en cherchant à obtenir un maximum de garanties et de certifications dessus ? Car, malheureusement, nous avons pu constaté que même les certificats ne suffisent pas toujours à obtenir toutes les garanties environnementales satisfaisantes. C'est pourquoi, se contenter simplement de respecter un cahier des charges sommaire, même en "coton bio certifié", est le minimum et certainement pas le maximum niveau pollution. Donc, imaginez ceux qui n'en ont pas du tout !


label_gots

Pourtant, il faut savoir que la qualité exceptionnelle du coton bio certifié GOTS (Global Organic Textile Standard) a certes un coût mais nous rassure aussi quand aux exigences environnementales de provenance des semences (champs de coton sans OGM) et mode de cultures, teintures et filatures plus saines et éthiques (cultivé sans pesticides, ni insecticides, teintures non toxiques, etc.). De plus, nous nous assurons également que le tissage et la densité du fils (grammage) soit adapté, tant au niveau de la solidité, souplesse, élasticité, maintien et confort, pour des articles aussi exigeant que des porte-bébés ou des vêtements pour enfant, puériculture, etc. 


Et comme nous voulons le meilleur pour nos enfants autant dans le choix du tissu que des couleurs et teintures, nos textiles unis ou imprimés sont teintés sans métaux lourds et autres substances chimiques, certifiées EKO (d'après les standards du GOTS) ou OEKO-TEX Standard 100 (sans substances toxiques) ou réalisés si possibles à base de végétaux 100 % d'origine naturelle (plantes, racines ou écorces d'arbres...), surtout pour le cuir (tannage sans chrome et teintures végétales sans métaux lourds). Autant pour préserver l'environnement en général (eau, air, sols) que pour protéger les hommes et les femmes qui manipulent ses produits chaque jour ou encore nos enfants qui respirent ou peuvent sucer le tissu d'un porte-bébé ou le cuir d'un chausson souple longtemps, donc risque d'allergies à plus ou moins long terme.  


oeko-texEnfin, nous essayons donc de privilégier d'abord les matières premières en priorité facilement accessibles au niveau local (en France et dans notre région d'abord), puis en Europe (CE mais pas dans les pays de l'Est ni en Turquie) et ensuite seulement à l'étranger (Asie, Afrique en commerce équitable alors). Dans ce dernier cas, nous nous assurons en priorité que nos fournisseurs se déplacent régulièrement sur place et soit bien sûr certifié conformes aux normes internationales et nationales déjà citées. 



Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier



Connexion

Newsletter